Témoignages

Salon Star Africana

+ SALON STAR AFRICANA

Laurence Kouagou s’est installée à Sept-Îles en 2006 avec la ferme intention de réaliser son rêve : fonder un salon de soins capillaires. C’est grâce à sa détermination que le Salon Star Africana a vu le jour. Son entreprise offre déjà des soins variés tels que la coiffure stylisée, le massage de tête et la pose d’extensions et de prothèses capillaires.
Laurence a trouvé dans la SADC un partenaire de premier plan lorsqu’est venu le temps de parfaire les installations de son salon. La jeune entrepreneure est certes reconnaissante du soutien financier qu’elle a reçu, mais son coup de cœur va à l’humanisme de l’équipe de l’organisme nord-côtier. « Ces gens-là croient en moi, affirme-t-elle, et ça fait toute la différence. »
Mais l’aventure ne s’arrête pas là : Laurence souhaite étendre ses services aux soins de beauté et contribuer à la création d’emplois dans le domaine de l’art capillaire à Sept-Îles. Et comme elle ne manque surtout pas d’ambition, elle songe déjà à avoir sa propre ligne de produits pour les cheveux.


À TOUT FÊTE & CÉRAMICAFÉ

+ À TOUT FÊTE & CÉRAMICAFÉ

Marie-Claude Richard organisait des fêtes d’enfants depuis deux ans lorsqu’elle a eu l’idée d’un concept d’entreprise qui manquait cruellement à la ville de Sept-Îles : un lieu de divertissement familial où les grands et les tout petits peuvent s’amuser et festoyer. À Tout Fête & CéramiCafé voyait le jour!
Le local d’À Tout Fête rassemble un café céramique, une aire de jeux, un atelier de toutous et une salle de réception pour les fêtes d’enfants. « Les parents peuvent savourer un café ou peindre une pièce de céramique tout en gardant un œil sur les enfants qui s’amusent », lance Marie-Claude avec fierté.
Quand la jeune mère de famille a contacté les gens de la SADC, elle a appris avec surprise qu’ils avaient déjà entendu parler de son projet. « Ça les a vraiment touchés, déclare-t-elle, ils étaient emballés! »
L’entreprise de Marie-Claude n’a ouvert ses portes qu’en janvier 2013 et elle compte déjà quatre employés et une clientèle toujours grandissante. C’est pourquoi elle songe à un agrandissement de ses locaux et peut-être même à une formation en pâtisserie. De quoi offrir aux enfants encore plus de bonheur!


Marché Mellau

+ Marché Mellau

Le rêve de Mélanie D’Astous et de Laurence Bérubé a pris forme en 2009 quand elles ont pu ouvrir leur boutique: le Marché Mellau. Les deux jeunes femmes se spécialisent dans la préparation de mets prêts à emporter. Leur boutique offre une grande variété de produits importés, biologiques et naturels, de produits sans allergènes et de produits du terroir.
Mélanie et Laurence rêvaient de s’installer près de la mer. Elles ont fini par dénicher la perle rare. C’est à ce moment que la SADC de la Côte-Nord leur a donné un coup de pouce. Elles devaient transformer une boutique de vêtements et de planche à roulettes en marché. Tout était à refaire.
«C’est ici qu’on voulait s’installer. On visualisait le bas de la ville et il n’y avait pas beaucoup de locaux. La SADC nous a beaucoup aidés. Ça été simple et rapide a déclaré Laurence.
Depuis, le marché tourne à plein régime. De l’ouverture à la fermeture, les deux jeunes femmes n’arrêtent presque jamais et elles accumulent prix et reconnaissances.


Agara

+ Agara

Agara est non seulement la toute première galerie d’art à Sept-Îles, mais aussi une résidence pour artistes, une école d’art et un gîte. Elle a été fondée par l’artiste innu de renommée internationale, Ernest Dominique, et sa conjointe, Josée Leblanc.
Le couple s’est donné plusieurs missions en ouvrant Agara : promouvoir les arts autochtones, rapprocher les peuples par l’apprentissage, stimuler l’esprit créatif. Depuis l’ouverture, les services se multiplient : organisation d’événements, médecines douces, séances d’introduction à la culture autochtone, création d’un magazine sur l’art et les artistes autochtones. Et ce n’est qu’un début, la liste des projets à venir est longue.
La SADC s’est vite intéressée à cet endroit unique en son genre et son potentiel. «C’est la SADC qui est venue nous chercher, nous rencontrer pour faire un projet commun. Ils se sont intéressés à ce que nous faisons et veulent s’impliquer dans le projet», affirme Josée.


HABITATION LARIN

+ HABITATION LARIN

Normand Ringuette a achevé une longue carrière dans le domaine ferroviaire avant de fonder, il y a quelques années, une entreprise spécialisée dans la vente de maisons mobiles et modulaires à prix modiques.
Le cheminot à la retraite a commencé à caresser le projet il y a quatre ans, après avoir acheté et rénové une maison mobile pour un proche. « J’y ai pris goût! » admet-il en riant.
La SADC lui a fourni une aide professionnelle pour l’acquisition d’un terrain commercial à Port Cartier et de deux modèles d’habitation à présenter à sa clientèle. Recourir au support de la SADC, « c’est très bon pour le démarrage », déclare-t-il.
Depuis, les affaires vont à merveille. Habitation Larin vend ses maisons écoénergétiques et adaptées aux goûts de sa clientèle jusqu’à Havre-Saint-Pierre. L’entreprise se porte si bien que Normand Ringuette songe déjà à une seconde retraite!


Pronature

+ Pronature

Jean-Eudes Desrosiers et Martin Brault ont décidé de se lancer en affaires dernièrement. Le projet germait depuis déjà cinq ans. Quand l’opportunité s’est présentée, ils sont passés à l’action en ouvrant leur boutique, Pro-Nature.
Jean-Eudes était dans le domaine de la démolition alors que Martin travaillait pour une minière. Ils sont passés de leurs domaines respectifs pour se lancer dans la vente au détail d’articles de plein air, de chasse et de pêche.
La SADC a été un support précieux pour les deux partenaires. «Dès le départ, la SADC a cru en notre projet. Ils ont été extrêmement professionnels, très accessibles pour nous. Ils nous ont guidés pour l’ensemble du projet, que ce soit pour notre plan d’affaires ou pour des informations très précises. Nous avons eu une très belle expérience avec eux», a lancé Martin.
Après avoir trouvé un terrain et construit leur boutique, ils ont pu lancer leur entreprise en novembre 2011 qui depuis, fonctionne au-delà de leurs espérances.


Comments are closed.